Logo eBalzac

Andrea Del Lungo, « La célébrité posthume de Balzac : citations, maximes et pensées de La Comédie humaine »

Colloque

25
Octobre
2018
Colloque

Intervention d’Andrea De Lungo pour le 44e colloque annuel de l’association Nineteenth-Century French Studies « CELEBRITY/OBSCURITY » à Los Angeles le 25-27 octobre 2018.

L’objectif de cette communication, intitulée « La célébrité posthume de Balzac : citations, maximes et pensées de La Comédie humaine » est d’analyser « la célébrité textuelle » comme une sorte d’impact factor de l’œuvre d’un auteur après sa mort. Le cas de Balzac est à cet égard exemplaire par son ampleur : consacrée de son vivant par une édition prestigieuse et monumentale de La Comédie humaine, son œuvre reste une référence majeure et presqu’obligée – à imiter ou à contester – pour les romanciers à venir. Cette célébrité posthume pourrait alors se mesurer par l’analyse des citations de l’œuvre de Balzac. D’une part, dans les nombreux recueils de citations, le plus souvent intitulés Maximes et pensées de Balzac, qui n’ont jamais attiré l’attention de la critique en dépit de leur importance dans l’infléchissement de la réception de l’œuvre et dans la construction d’une doxa de la pensée balzacienne, sous le signe du système et de l’unité, qui en valorise la portée morale : la première sélection de maximes (que l’on doit à Barbey d’Aurevilly) fut publiée dans Le Pays en 1851, puis une autre en volume 1852, et dès lors cette tradition éditoriale ne s’est jamais arrêtée, faisant de Balzac l’un des plus célèbres auteurs de citations, au moins en ce qui concerne la prose. D’autre part, il est possible de calculer, grâce aux apports du numérique, l’impact factor de l’œuvre chez les romanciers qui s’y sont inspirés (Sand, Gautier, Flaubert, Zola, Bourget, etc.), analysant les citations exactes ou approximatives : il s’agira alors de présenter les premiers résultats de l’édition hypertextuelle de La Comédie humaine prévue sur le site ebalzac.com (dont les volets éditorial et génétique ont été présentés au colloque NCFS de 2017), permettant la détection d’homologies textuelles grâce à un logiciel dédié. Seront ainsi dévoilées les visions posthumes de l’œuvre balzacienne, qui construisent une figure auctoriale en lui assurant sa postérité.