Logo eBalzac

Ginevra di Piombo, jeune fille inscrite au cours de peinture de maître Servin, tombe amoureuse de Luigi Porta, proscrit bonapartiste blessé à Waterloo que cache son professeur. Elle apprend un peu tard que leurs familles, corses, sont en vendetta et que leur amour est impossible.

Bibliographie sélective

  • Claudie Bernard, « Raison et déraison vendettales dans La Vendetta de Balzac et Les Frères corses de Dumas », dans Chantal Massol (éd.), Stendhal, Balzac, Dumas : UN récit romantique ?, Toulouse, Presses Universitaires du Mirail, 2006, p. 265-281.
  • Olivier Bonard, La Peinture dans la création balzacienne. Invention et vision picturale de La Maison du chat-qui-pelote au Père Goriot, Genève, Droz, 1969.
  • Isabelle Daoust, « La problématique de l’origine dans La Vendetta », L’École des Lettres, 2001, p. 21-26.
  • Laure Doumens, « Un feuillet rescapé d’une édition corrigée de La Vendetta », Histoires littéraires, 15, 2003, p. 200-201.
  • Pierrette Jeoffroy-Faggianelli, « De Paoli à La Vendetta », L’Année balzacienne, 1975, p. 307-312.
  • Pierrette Jeoffroy-Faggianelli, L’Image de la Corse dans la littérature romantique française : le mythe Corse, Paris, PUF, 1978.
  • Anne-Marie Meininger, « Théodore. Quelques scènes de la vie privée. Documents inédits », L’Année balzacienne, 1964, p. 67-81.
  • Anne-Marie Meininger, « Théâtre et petits faits vrais », L’Année balzacienne, 1968, p. 369-382.
  • Maurice Samuels, « L’érotique de l’Histoire : La Vendetta et l’image de Napoléon au xixe siècle », dans Lucienne Frappier-Mazur et Jean-Marie Roulin (éd.), L’Érotique balzacienne, Paris, SEDES, 2002, p. 105-116.
  • Stéphane Vachon, « Note sur deux pages corrigées de La Vendetta », Histoires littéraires, 15, 2003, p. 202-203.

Crédits

Furne corrigé

  • Éditeur : Maxime Perret
  • Correction OCR : Dimitri Julien
  • Établissement du texte et stylage TEI : Maxime Perret
  • Édition XML-TEI : Amélie Canu
  • Informatique éditoriale : Frédéric Glorieux
  • Traitement des images : Claire Carpentier

Furne

  • Éditeur : Maxime Perret
  • Correction OCR : Dimitri Julien
  • Établissement du texte et stylage TEI : Maxime Perret
  • Édition XML-TEI : Amélie Canu
  • Informatique éditoriale : Frédéric Glorieux
  • Traitement des images : Claire Carpentier