Logo eBalzac

Eugène de Rastignac, à vingt-cinq ans, est encore jeune dans le monde. Il envoie par erreur à madame de Listomère une lettre destinée à madame de Nucingen.

Bibliographie sélective

  • Owen Heathcote, « Une érotologie sans érotisme ? Manques du désir, manque de désir dans Étude de femme », dans L. Frappier-Mazur et J.-M. Roulin (éd.), L’Érotique balzacienne, Paris, Sedes, 2001, p. 135-146.
  • Nathalie Solomon, « Étude de femme, La Femme abandonnée : les faux-semblants de l’argumentation balzacienne », dans G. Philippe, Récits de la pensée. Études sur le roman et l’essai, Paris, Sedes, 2000, p. 195-202.

Crédits

Furne corrigé

  • Éditeur : Maxime Perret
  • Correction OCR : Dimitri Julien
  • Établissement du texte et stylage TEI : Maxime Perret
  • Édition XML-TEI : Amélie Canu
  • Informatique éditoriale : Frédéric Glorieux
  • Traitement des images : Claire Carpentier