Logo eBalzac

Un prince de la Bohême

États imprimés contrôlés par Balzac

Revue parisienne
Les Fantaisies de Claudine, Revue parisienne, 25 août 1840, p. 143-189.

De Potter
Un prince de la bohème, dans Honorine, Paris, De Potter, 1845, t. II, p. 86-310.

Furne
Un prince de la bohème, dans La Comédie humaine, Paris, Furne, 1846, t. XII, Études de mœurs, Scènes de la vie parisienne, p. 97-126.

Furne corrigé
Un prince de la bohème, dans La Comédie humaine, Études de mœurs, Scènes de la vie parisienne.

Le comte de La Palférine met au défi la danseuse Tullia de faire de son mari, du Bruel, vaudevilliste à succès, un comte et un pair de France. Il fait de cette promotion sociale la condition sine qua non pour accepter Tullia pour maîtresse.

Bibliographie sélective

  • Éric Bordas, « Un prince de la bohème ou l’érotisation de la narrativité », L’École des Lettres, janvier 2001, p. 63-75.
  • Chantal Massol, « Scénographie(s) d’Un prince de la bohème. Avatars de la nouvelle à l’âge de la démocratie littéraire », Poétique, 157, 2010, p. 89-109.
  • Sylvie Mioche, « Tullia, Mariette et Florentine : trois ballerines balzaciennes », L’Année balzacienne, 1987, p. 329-344.
  • Denis Slatka, « Sémiologie et grammaire du nom propre dans Un prince de la bohème », dans Cl. Duchet et J. Neefs (éd.), Balzac : l’invention du roman, Paris, Belfond, 1982, p. 235-256.

Crédits

Furne corrigé

  • Éditeurs : Tania Duclos et Maxime Perret
  • Établissement du texte : Tania Duclos
  • Établissement du texte et stylage TEI : Maxime Perret
  • Édition XML-TEI : Amélie Canu
  • Informatique éditoriale : Frédéric Glorieux
  • Traitement des images : Claire Carpentier

Furne

  • Éditeurs : Tania Duclos et Maxime Perret
  • Établissement du texte : Tania Duclos
  • Établissement du texte et stylage TEI : Maxime Perret
  • Édition XML-TEI : Amélie Canu
  • Informatique éditoriale : Frédéric Glorieux
  • Traitement des images : Gallica – Bibliothèque nationale de France