Logo eBalzac

Gaudissart II

États imprimés contrôlés par Balzac

La Presse
Un Gaudissard de la rue Richelieu. Les Comédiens qu’on peut voir gratis à Paris, feuilleton paru dans La Presse, le 12 octobre 1844.

Hetzel
Un Gaudissart de la rue Richelieu. Les Comédies qu’on peut voir gratis à Paris, dans Le Diable à Paris, Paris, Hetzel, 1844, t. I, p. 289-299.

Furne
Gaudissart II, dans La Comédie humaine, Paris, Furne, 1846, t. XII, Études de mœurs, Scènes de la vie parisienne, p. 145-154.

Furne corrigé
Gaudissart II, dans La Comédie humaine, Études de mœurs, Scènes de la vie parisienne.

Avec Gaudissart II, Balzac prouve que la vente d’un châle à deux Anglaises rue Vivienne peut prendre l’allure d’une petite comédie digne de Molière.

Crédits

Furne corrigé

  • Éditeurs : Tania Duclos et Maxime Perret
  • Établissement du texte : Tania Duclos
  • Établissement du texte et stylage TEI : Maxime Perret
  • Édition XML-TEI : Amélie Canu
  • Informatique éditoriale : Frédéric Glorieux
  • Traitement des images : Claire Carpentier

Furne

  • Éditeurs : Tania Duclos et Maxime Perret
  • Établissement du texte : Tania Duclos
  • Établissement du texte et stylage TEI : Maxime Perret
  • Édition XML-TEI : Amélie Canu
  • Informatique éditoriale : Frédéric Glorieux
  • Traitement des images : Gallica – Bibliothèque nationale de France