Logo eBalzac

Jésus-Christ en Flandre

États imprimés contrôlés par Balzac

Le texte de Jésus-Christ en Flandre n’existe pas sous cette forme avant l’édition Furne de 1845 : ce n’est qu’à l’occasion de la publication de La Comédie humaine que Balzac réunit deux contes philosophiques distincts, Jésus-Christ en Flandre (qui correspond au premier épisode) et L’Église. Les deux textes connaissent la même histoire éditoriale ; s’ils se succèdent dans les éditions Gosselin, ils sont séparés par Melmoth réconcilié dans l’édition Werdet.

Jésus-Christ en Flandre (1er épisode)

Gosselin I
Jésus-Christ en Flandre, dans Romans et contes philosophiques, Paris, Gosselin, septembre 1831, t. III, p. 351-377.
Un second tirage de cette édition est réalisé en décembre 1831.

Gosselin II
Jésus-Christ en Flandre, dans Contes philosophiques, juin 1832, t. II, p. 331-367.

Gosselin III
Jésus-Christ en Flandre, dans Romans et contes philosophiques, Paris, Gosselin, mars 1833, t. IV, p. 331-367.

Werdet
Jésus-Christ en Flandre, dans Études philosophiques, Paris, Werdet, t. XXII, p. 1-37.

L’Église

L’Église est le résultat de la réunion de deux articles de journal : « La danse des pierres », paru dans La Caricature le 9 décembre 1830 et de « Zéro, conte fantastique », paru dans La Silhouette le 3 octobre 1830.

Gosselin I
L’Église, dans Romans et contes philosophiques, Paris, Gosselin, septembre 1831, t. III, p. 379-394.
Un second tirage de cette édition est réalisé en décembre 1831.

Gosselin II
L’Église, dans Contes philosophiques, juin 1832, t. II, p. 369-390.

Gosselin III
L’Église, dans Romans et contes philosophiques, Paris, Gosselin, février 1833, t. IV, p. 369-390.

Werdet
L’Église, dans Études philosophiques, Paris, Werdet, t. XXII, p. 191-214.

Jésus-Christ en Flandre (définitif)

Furne
Jésus-Christ en Flandre, dans La Comédie humaine, Paris, Furne, 1846, t. XIV, Études philosophiques, p. 225-240.

Furne corrigé
Jésus-Christ en Flandre, dans La Comédie humaine, Études philosophiques.

Conte philosophique construit en diptyque, Jésus-Christ en Flandre commence par une parabole religieuse située à une époque indéterminée, mais que l’on devine ancienne, et s’achève par une hallucination qui saisit le narrateur, en 1830, sur les lieux mêmes où s’est produit le miracle raconté dans la première partie.

Crédits

Furne corrigé

  • Éditeurs : Tania Duclos et Maxime Perret
  • Établissement du texte et stylage TEI : Maxime Perret
  • Édition XML-TEI : Amélie Canu
  • Informatique éditoriale : Frédéric Glorieux
  • Traitement des images : Claire Carpentier

Furne

  • Éditeurs : Tania Duclos et Maxime Perret
  • Établissement du texte et stylage TEI : Maxime Perret
  • Édition XML-TEI : Amélie Canu
  • Informatique éditoriale : Frédéric Glorieux
  • Traitement des images : Claire Carpentier