Logo eBalzac

Massimilla Doni

Delloye et Lecou
Massimilla Doni, dans Études philosophiques, Paris, Delloye et Lecou, 1837, t. XX, p. 121-210.

Souverain
Une fille d’Ève, suivi de Massimilla Doni, Paris, Souverain, 1839, t. II, p. 71-303.

Furne
Massimilla Doni, dans La Comédie humaine, Paris, Furne, 1846, t. XV, Études philosophiques, p. 1-73.

Furne corrigé
Massimilla Doni, dans La Comédie humaine, Études philosophiques.

Venise, 1820, la saison d’hiver commence à la Fenice. Le mariage de Massimilla Doni est un désastre. Son mari, le duc de Cataneo, l’autorise à vivre comme elle l’entend avec Emilio, prince vénitien désargenté dont elle est tombée follement amoureuse. Un soir, Emilio succombe aux charmes de la Tinti, une cantatrice qui est aussi la maîtresse du duc de Cataneo.

Crédits

Furne corrigé

  • Éditeur : Maxime Perret
  • Établissement du texte et stylage TEI : Maxime Perret
  • Édition XML-TEI : Amélie Canu
  • Informatique éditoriale : Frédéric Glorieux
  • Traitement des images : Claire Carpentier

Furne

  • Éditeurs : Tania Duclos et Maxime Perret
  • Établissement du texte : Tania Duclos
  • Édition XML-TEI : Karolina Suchecka
  • Informatique éditoriale : Frédéric Glorieux, Karolina Suchecka
  • Images : Gallica – Bibliothèque nationale de France