Logo eBalzac

En 1810, Balthazar Claës, grand bourgeois flamand de Douai, se prend de passion pour la chimie et se met en quête de l’Absolu, cette « substance commune à toutes les créations ». La famille Claës, menacée de ruine à cause des recherches obstinées du patriarche, doit son salut et son honneur à la prévoyance de Joséphine Claës, la mère, et à la fermeté et à l’intelligence de Marguerite Claës, la fille.

Crédits

Furne corrigé

  • Éditeurs : Tania Duclos et Maxime Perret
  • Établissement du texte et stylage TEI : Maxime Perret
  • Édition XML-TEI : Amélie Canu
  • Informatique éditoriale : Frédéric Glorieux
  • Traitement des images : Claire Carpentier