Logo eBalzac

Tarragone, 1811. La Marana, prostituée italienne, veut soustraire sa fille Juana à la malédiction qui frappe sa famille, dans laquelle les femmes sont prostituées de mère en fille. Pour faire de Juana une femme vertueuse, elle la confie au drapier Pérez de Lagounia. Mais lorsque les troupes françaises du maréchal Suchet s’emparent de Tarragone, le capitaine Montefiore s’installe dans la maison où était cachée Juana. Il parvient à séduire la jeune fille et à éviter le mariage que voulait lui imposer la Marana en confiant Juana à son ami le capitaine Diard qui l’épouse et l’emmène à Paris.

Crédits

Les éditions eBalzac sont réalisées sous la direction d’Andrea Del Lungo, Jean-Gabriel Ganascia et Pierre Glaudes.

Furne corrigé

  • Éditeur : Maxime Perret
  • Établissement du texte et stylage TEI : Maxime Perret
  • Édition XML-TEI : Amélie Canu
  • Informatique éditoriale : Frédéric Glorieux
  • Traitement des images : Claire Carpentier