Logo eBalzac

Roman historique à visée apologétique, Sur Catherine de Médicis est composée de quatre parties qui doivent contribuer à mieux faire connaître la mère des derniers Valois, injustement traitée par l’opinion. L’introduction consiste en une mise au point très didactique des faits historiques : Balzac y explique son entreprise et donne au lecteur les éléments qui sont indispensables pour lui permettre de comprendre les relations entre les différents grands personnages de la Cour depuis François Ier jusqu’à Henri IV. L’histoire du Martyr calviniste se passe à la fin du règne éphémère de François II ; elle montre la position inconfortable de la reine-mère, puisque le pouvoir de la Régence est aux mains du cardinal de Lorraine et du duc de Guise, les oncles de Marie Stuart. La Confidence des Ruggieri se déroule sous le règne de Charles IX ; ce texte a toutes les caractéristiques d’un conte philosophique au sens balzacien du terme : c’est l’alchimie qui est au cœur du récit, et Catherine y est un personnage secondaire, même si Balzac consacre quelques pages à expliquer le caractère despotique de la reine mère sous le règne de Charles IX. Enfin, Les Deux Rêves se passent en 1785, à la veille de la Révolution : Marat et Robespierre y racontent lors d’un souper deux de leurs rêves, et Robespierre explique comment Catherine lui est apparue en songe.

Crédits

Furne corrigé

  • Éditeur : Maxime Perret
  • Établissement du texte et stylage TEI : Maxime Perret
  • Édition XML-TEI : Amélie Canu
  • Informatique éditoriale : Frédéric Glorieux
  • Traitement des images : Claire Carpentier